C'est du vice
Les seuls souvenirs exacts sont ceux
auxquels on ne demande rien
Enfant, Gil prenait plaisir à torturer de petits animaux
Peu importe
La musique décide
Son horizon physique comme intellectuel se limite
à celui de Galveston
La faiblesse de Gil est dans le besoin d'un confort minimum
Il a une conscience aiguë de la fuite du temps
Quand elle est réveillée dans la lumière du matin
La musique décide
 
La musique décide
Gil redoute le chaos des amours
Son existence est une flânerie durable
Assez, assez, assez
La musique décide
La vie n'a pas trop abîmé Gil
Le Dieu des rencontres a toujours oublié Gil
il n'attend plus de miracle
Il pense que sa vie vraie est toujours devant lui
Comment ne pas être heureux avec un amour pareil
Peu importe
 
Les choses se passent
Tout homme commence là où il aime
Ce rocker n'a pas le moral
Et ne se sent pas très optimiste
La musique décide
Asphyxier les rites d'adoration
Gil se demande si tout est toujours aussi difficile
L'homme est mortel par nature
Peut donner une idée de lenteur quasi apathique
Peu importe
 
Exploser les façades
Asphyxier les rites d'adoration
Il a longtemps cherché des sentiments nets
Gil n'arrête jamais de créer d’inventer
La musique décide
être quelqu'un ou quelqu'un d'autre
Gil se contente de vivre
Gil a toujours été fragile
C’est un être indicible, parfois même étrange
Silencieux et fixant les visages
Peu importe
La musique décide
La musique décide
La musique décide